Bien choisir son bureau de travail

Bien choisir son bureau

Le bureau, centre de commandement par excellence, est un indispensable pour travailler. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut juste en choisir un au hasard. Pour une efficacité et une performance accrue au travail, il est important de bien choisir son bureau. Comment le faire ? Nous en parlons tout de suite.

 

 

Choisir un bureau en fonction de l’espace disponible

La première chose à faire pour bien choisir votre mobilier de travail est d’évaluer l’espace disponible ou l’espace que vous prévoyez y dédier. En effet, l’aménagement de votre bureau doit s’adapter à cet espace. De plus, en fonction de l’espace disponible ou du travail à faire, il existe un type de bureau précis. Pour les espaces réduits ou les travaux ponctuels, comme trier le courrier ou réaliser des travaux manuels, on privilégiera les bureaux d’angles ou les bureaux pliables. Ces derniers sont très pratiques pour aménager dans les petites pièces et peuvent prendre place partout. En outre, ils sont un design très original et sont pour la plupart confectionnés avec des matériaux modernes (verre, métal, mélaminé …). Par contre pour les grands espaces, l’idéal serait d’opter pour les bureaux d’angles ou les bureaux droits. Ils s’adaptent à tous les types de décoration et se déclinent en différentes couleurs.

Choisir un bureau en fonction des besoins

Outre l’espace disponible, les besoins du moment ou futur doivent également être pris dans le choix de votre bureau. Si ce dernier ne servira qu’à trier et/ou ranger des papiers, un modèle d’appoint est amplement suffisant. Néanmoins, il faudra penser à y ajouter quelques dossiers, des classeurs, et un pot de crayons. Si le mobilier de travail ne servira que de support pour écrire ou poser votre ordinateur occasionnellement, un modèle mural fera parfaitement l’affaire. Mais pour une utilisation intensive, il serait plus judicieux de prendre les modèles de bureau avec retour. On peut y installer un ordinateur fixe et avoir assez d’espace pour déposer des documents, des objets ou travailler.

L’esthétique

Avec les deux critères, vous avez sûrement déterminé la taille et le format du bureau qu’il vous faut. À présent, passons à l’esthétique. En effet, l’aspect et le look de votre futur meuble de travail doivent s’accorder avec celui de la pièce qui l’accueillera. Sans quoi, il fera tache dans l’ensemble. Si le mobilier était installé dans un grand séjour, il devrait être en harmonie avec le reste des meubles (même bois, même style déco …). Sinon, un modèle aux lignes simples, épurées et vintage sera suffisant.

Faire attention à l’esthétique de votre futur bureau revient également à s’attarder sur les couleurs et les diverses autres potentialités qu’il offre. Portez donc votre attention sur les possibilités de dissimuler les câbles susceptibles d’occuper le bureau (ordinateur, téléphone, etc.). En ce qui concerne le coloriage, privilégiez les couleurs claires et mates. Elles permettent de mieux se concentrer.

Le style

Qu’il soit coloré, en bois brut ou en version XL, votre futur bureau doit vous correspondre. Pour savoir laquelle traduit le mieux votre personnalité, il suffit de s’attarder sur les matériaux de fabrication.

  • Le bois clair traduit une ambiance nature.
  • Le verre ou le métal conviennent plus à une ambiance plus contemporaine.
  • Le bois massif ou le teinté de blanc sont parfaits pour les bureaux de style patrimoine qu’on retrouve le plus souvent en maison de famille.

Les accessoires

La dernière variable à prendre en compte pour bien choisir son bureau est relative aux éventuels accessoires que devra accueillir l’outil. Ils sont très importants, parce que déterminant dans la forme du mobilier. Ils doivent donc être considérés au même titre que les critères précédents.

Il ne faut pas non plus oublier de prendre en compte la chaise. Elle détermine le confort et doit parfaitement être mariée avec la table.

 

 

En résumé, pour bien choisir son bureau, que ce soit à la maison ou n’importe où ailleurs, il faut prendre en compte l’espace disponible, ses besoins, les accessoires, et pleins d’autres variables dont le budget. Après tout, il ne sert à rien de s’endetter pour prendre un bureau, ou d’en prendre puis d’être incapable d’assurer ses besoins fondamentaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *