La récupération d’énergie n’a pas fini d’animer les débats en R&D

Développer des technologies plus respectueuses de l’environnement, réduire les coûts et les émissions de CO2, améliorer l’efficacité énergétique tout en assurant un haut niveau de performances, telles sont les problématiques auxquelles sont confrontés les industriels pour mieux répondre aux besoins et attentes de leurs clients.

La récupération d’énergie est une réponse possible face à ces enjeux et représente ainsi un axe stratégique de développement pour les donneurs d’ordres. Le nombre de projets innovants et de nouvelles technologies en la matière en est la preuve.

Voici plusieurs exemples attestant de l’intérêt des grands industriels pour la récupération d’énergie :

– Le projet CERES-2 (Chemins Energétiques pour la Récupération d’Energie dans les Systèmes industriels), débuté en janvier 2011 pour une durée de 36 mois et coordonné par EDF Recherche et Développement .

– La technologie de récupération de l’énergie des courants, baptisée WaveRoller®, en cours de développement par la société finlandaise AW-Energy.

– Le projet mené conjointement par Volvo et SKF, portant sur une nouvelle technologie de récupération d’énergie, intitulée Flywheel KERS (Kinetic Energy Recovery System), capable de réduire de 20% la consommation d’essence d’un véhicule.

– Le système d’entraînement hybride hydraulique HRB (Hydrostatic Regenerative Braking system) conçut par Rexroth, qui est désormais en production suite au succès des essais réalisés en Allemagne et aux Etats-Unis. Les tests ont en effet mis en évidence une réduction jusqu’à 25% de la consommation de carburant et des émissions de CO2 des véhicules utilitaires ainsi qu’une diminution de l’ordre de 50% de l’usure des freins.

Pour information, la 4ème édition du FIRE (Forum Industriel de la Récupération d’Energie), qui se tiendra le 4 avril prochain à Lyon, sera l’occasion de mettre en avant les dernières innovations dans le domaine.

Forte de ses références dans le domaine de l’énergie et de ses échanges soutenus avec le milieu industriel, l’équipe de Tech2Market a acquis une solide expérience sur les sujets relatifs à la récupération d’énergie. 

Les commentaires sont bloqués