En Rhône-Alpes, on cartographie les savoir-faire rares dans le textile.

Le pôle de compétitivité des textiles et matériaux souples Techtera (110 adhérents, dont 80% d’entreprises et 65% de moins de 250 salariés) apporte une dernière touche à sa cartographie des savoir-faire rares : la cartographie Cart’tex. La conception de cette base de données s’achève avec le développement d’un logiciel de recherche. Cet outil novateur recensera, dans un premier temps, près d’un demi-millier de savoir-faire et technologies textiles très spécifiques, peu répandues et non répertoriées jusqu’à présent.

Ces compétences, bien que propres au secteur textile, sont cependant susceptibles de répondre à des demandes techniques de tout type de secteur d’activité. L’un des points forts de Cart’tex réside dans le fait de pouvoir répondre tout aussi finement à une demande émanant d’un industriel du secteur textile qu’à une demande d’un industriel d’un autre secteur d’activité à la recherche de solutions technologiques pour un produit ou un process.

Mais au-delà de la mise en relation bilatérale entre deux acteurs – entreprises, centres techniques, laboratoires de recherche – ou entre deux secteurs d’activité, Cart’tex a été conçu comme un outil au service de l’innovation ouverte basée sur un principe d’exposition et de partage de savoir-faire textiles spécifiques. Objectif, à terme : nourrir de futurs projets de R&D au sein du pôle en croisant les attentes d’utilisateurs potentiels avec les savoir-faire de la base de données.

Les commentaires sont bloqués